Cinémathèque invitée :

 

Il Museo del cinema di Torino

 

Cinémathèque nationale

 

 

 

Billetterie ouverte de toutes les séances : cliquez ici !

 

Tous les détails des films, les séances et acheter vos places : cliquez ici !

 

 

 

Le Museo nazionale del cinema di Torino, créé en 1953 et dirigé par Alberto Barbera, est un lieu entièrement dédié à la mémoire et à l’histoire du cinéma. C'est l'un des plus fameux musées dédiés au cinéma dans le monde. Riche d’une immense collection d’appareils, de photographies, d’affiches, et même de produits dérivés, le Musée, située depuis 2000 dans la célèbre Mole Antonelliana de Turin, propose également de nombreuses expositions.

En tant que cinémathèque, il conserve une importante collection de copies de films, et offre une programmation dans l'une des salles du cinéma Massimo. Il regroupe également un centre de documentation, développe d’importantes activités pédagogiques et mène un travail de restauration, de recherche sur la conservation et sur l’histoire du cinéma. En 2005, le célèbre festival de Turin, créé en 82, est acquis par le Musée.

 

Trésors du cinéma italien, les films que nous vous proposons sont une carte blanche au Museo nazionale del cinema di Torino. Venez découvrir ces films dans des conditions de visionnage exceptionnelles, redonnant l'éclat à ces chefs-d'oeuvre de l'histoire du cinéma transalpin :

 

  Le Feu de Giovanni Pastrone (Il fuoco, 1916), restauré par le Museo nazionale del cinema di Torino.
Superbe film de l’illustre auteur de péplums, réalisé après le gigantesque Cabiria (1917). Giovanni Pastrone, qui fut également l’inventeur du travelling, lance ici la carrière de la célèbre Pina Menichelli. 

  L’Assassin d’Elio Petri (L’assassino, 1961), restauré par le Museo nazionale del cinema di Torino avec la collaboration de la Cineteca di Bologna.
Marcello Mastroianni et Micheline Presle dans une enquête policière kafkaienne, à l’absurdité implacable. Une critique incisive de la société italienne par un de ses réalisateurs les plus engagés.


  I giorni contati d’Elio Petri (1962), restauré par le Museo nazionale del cinema di Torino avec la collaboration de la Cineteca di Bologna.
Le second film d’Elio Petri, inédit, est emblématique du nouveau réalisme italien. De questionnements en révolte, le personnage de Cesare évolue dans un milieu ouvrier à Rome. La prise de conscience de sa mort future va bouleverser son quotidien, donnant à ce film une teinte particulière de rébellion mélancolique. 




Le Museo nazionale del cinema di Torino





  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011