Xavier Beauvois

 

Né en 1967, dans le Pas-de-Calais, Xavier Beauvois débute dans l’audiovisuel comme stagiaire à la réalisation sur le tournage de Mon cas (1985) de Manoel de Oliveira puis sur celui des Innocents (1987) d'André Téchiné. En 1986 il réalise un court métrage, Le Matou, avant de démarrer, en 1988, en tant qu’acteur dans un court métrage, Daniel endormi de Michel Bena, qu'il retrouve en 1991 pour Le Ciel de Paris. La même année, avec Nord, il se fait connaître et reconnaître en tant que réalisateur. Avec cette tragédie noire d'inspiration autobiographique, il évoque le Pas-de-Calais à travers l'histoire d'une famille en mal de vivre, qui se désagrège lentement entre une fille handicapée et un père alcoolique. Le film obtient de nombreux prix, parmi lesquels celui de la meilleure première œuvre au festival de Florence ou encore celui du meilleur premier film au festival de Montréal. En 1994, il joue dans Aux petits bonheurs de Michel Deville, comédie douce-amère où il interprète le jeune amant d'Hanna Schygulla. En 1995, toujours dans un registre naturalisé et retenu, il tourne N'oublie pas que tu vas mourir, qui tranche avec l'univers plus intimiste de Nord. Dans la peau d'un étudiant qui découvre sa séropositivité, il y donne la réplique à Chiara Mastroianni et obtient pour ce film le Prix Jean Vigo et le Prix du jury à Cannes. Il incarne ensuite le père de la jeune Ponette de Jacques Doillon (1995), puis joue aux côtés de Delon, Lauren Bacall et Arielle Dombasle dans Le Jour et la nuit de Bernard-Henri Lévy en 1996. Suivent des films d'auteurs plus confidentiels comme Disparus (Gilles Bourdos, 1997) et Le Vent de la nuit (Philippe Garrel, 1999), dans lequel il interprète l'amant de Catherine Deneuve. En 2001, Selon Mathieu marque son retour à la mise en scène. Nathalie Baye y est la femme d'un patron d'usine, maîtresse d'un ouvrier incarné par Benoît Magimel. Il retrouve l'actrice en 2004 pour Le Petit Lieutenant et lui offre le rôle difficile du Commandant Vaudieu, inspectrice à la Crim' et ancienne alcoolique qui prend sous son aile un jeune débutant interprété par Jalil Lespert. Le César de la meilleure actrice est d'ailleurs décerné à Nathalie Baye, venant couronner un joli succès critique et public. Xavier Beauvois s'oriente par la suite vers des seconds rôles tels l'éditeur dans Les Témoins de Téchiné en 2006, et effectue de brèves apparitions dans 24 mesures de Jalil Lespert (2006) ou encore Les Femmes de l'ombre de Jean-Paul Salomé (2008). En 2010, il réalise Des Hommes et des Dieux qui remporte de nombreux prix, dont le Grand Prix du jury et le Prix Œcuménique au festival de Cannes. Sa carrière d’acteur est tout aussi régulière, il vient de terminer le tournage des Adieux à la Reine de Benoît Jacquot, que vous pourrez retrouver prochainement sur les écrans.

Xavier Beauvois rejoint les invités du festival Lumière 2011. Il présentera La Horse de Pierre Granier-Deferre.

Source : http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/index.php?pk=13647




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011