Jacques Rouffio

 

Il fut longtemps assistant-réalisateur avant de se lancer dans la réalisation et l’écriture scénaristique. Son premier film, L'Horizon (1967), raconte l'histoire des désertions et des révoltes des soldats du front en 1917 en s'appuyant sur un scénario de Georges Conchon. Viennent ensuite deux films accompagnés d’une nomination aux César comme Sept morts sur ordonnance (1975) ou Le Sucre (1978) dans lesquels il s'attaque à divers tabous (la médecine, la spéculation financière). S'entourant de prestigieux interprètes, il aborde également le nazisme avec Romy Schneider et Michel Piccoli (La Passante du Sans-Souci, 1981), la comédie douce-amère avec Isabelle Adjani et Jacques Dutronc (Violette et François, 1976), la farce avec Michel Serrault, Michel Piccoli et Jean Carmet (Mon beau-frère a tué ma sœur, 1985) ou la reconstitution historique avec Claude Brasseur et Daniel Olbrychski (L'Orchestre rouge, 1989). La filmographie éclectique de Jacques Rouffio, d'une facture française très classique, révèle une œuvre originale et souvent engagée. Depuis 1984, il s’illustre également dans la réalisation de films télévisés – notamment pour Série noire (1984), L’Argent (1988), Le Stagiaire (1991), Jules Ferry (1993), V’la l’cinéma ou le roman de Charles Pathé (1995), Chez Maupassant (2007). –

Jacques Rouffio rejoint les invités du festival 2011 aux côtés de l’un de ses acteurs, Gérard Depardieu, afin de nous présenter Le Sucre.

 

Source : http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/index.php?pk=14502




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011