Fanny Ardant

 

Formée au cours d'art dramatique de Jean Périmony, Fanny Ardant, diplômée de Sciences Po, débute sur scène en 1974 dans Polyeucte de Corneille avant de tourner dans une série télévisée de Nina Companéez, Les Dames de la côte en 1979. Après quelques apparitions au cinéma dans Les Chiens (1978) d'Alain Jessua aux côtés de Gérard Depardieu et Les Uns et les autres (1980) de Claude Lelouch, Fanny Ardant croise la route de François Truffaut avec qui elle vivra et aura un enfant. Il lui offre son premier grand rôle dans La Femme d'à côté (1981) avec Gérard Depardieu. En 1982, après avoir joué dans La Vie est un roman d'Alain Resnais, elle tourne de nouveau avec François Truffaut dans son dernier film Vivement dimanche !, où le réalisateur exploite le côté fantaisiste de l'actrice dans une comédie policière. Elle varie ses apparitions : tragique et secrète dans L'Amour à mort (1984) et Mélo (1986) d'Alain Resnais, elle apparaît en gentille bourgeoise attendant son mari cambrioleur dans Conseil de famille (1985) de Costa-Gavras ou dans Le Paltoquet (1986), comédie de Michel Deville. De retour aux amours passionnées dans Australia (1988) de Jean-Jacques Andrien et dans Aventure de Catherine C. (1989) de Pierre Beuchot, Fanny Ardant tourne également dans Le Colonel Chabert (1993) d'Yves Angelo, Par-delà les nuages de Michelangelo Antonioni et Wim Wenders, ou dans Les Cent et une nuits de Simon Cinéma d'Agnès Varda. En 1995, elle s'illustre dans deux comédies : drôle et piquante dans son interprétation de madame de Blayac pour Ridicule de Patrice Leconte, elle est l'excentrique Eva de Pédale douce de Gabriel Aghion, film pour lequel elle obtient un César, avant d'interpréter la bourgeoise perdue dans Le Fils du Français (1999) de Gérard Lauzier. Elle tient ensuite un rôle dans le film d’Agustin Diaz Yanes, Sans nouvelles de Dieu, où elle donne la réplique au duo d'actrices espagnoles Victoria Avril et Penélope Cruz. En 2002, elle incarne encore un rôle de passionnée : la diva Maria Callas, dans le film de Franco Zeffirelli Callas Forever, et poursuit son éclectique carrière en étant une des Huit femmes de François Ozon. Dans Nathalie… d’Anne Fontaine (2004), drame romanesque, elle forme un trio amoureux aux côtés de Gérard Depardieu et d’Emmanuelle Béart. En 2007, elle retrouve Claude Lelouch dans Roman de gare, puis tourne de nouveau avec Gérard Depardieu dans la comédie Hello Goodbye (2008) de Graham Guit. Sa carrière cinématographique ne l’empêche pas de monter sur les planches, elle s’essaye également à la réalisation en 2009 avec un premier film dramatique Cendres et sang. Cette année, Fanny Ardant a tourné pour le premier long métrage de Tommaso Rossellini ainsi que pour la série télévisée Raspoutine de José Dayan, aux côtés de son complice Gérard Depardieu.

Souvent réunis à l’écran, Fanny Ardant accompagnera ici encore Gérard Depardieu pour la remise du Prix Lumière 2011.

 

Source : http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/index.php?pk=47565




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011