The Look

Angelina Maccarone

France, Allemagne, 2011


Séance exceptionnelle le Alpha Cinéma
Charlotte Rampling : briseuse de tabous, icône et avant-gardiste résolue. Souvent utilisée au cinéma comme objet du désir, c’est son regard qui est au centre de toutes les attentions dans "The Look". Elle est le sujet du film. Avec des interlocuteurs comme Peter Lindbergh et Paul Auster, elle s’interroge, en neuf chapitres, bien au-delà de l’anecdote ou du souvenir, sur les grands thèmes de sa vie…

The Look a été projeté au Festival de Cannes 2011 dans la sélection Cannes Classics alors que Charlotte Rampling était également en compétition, aux côtés de Kirsten Dunst et Charlotte Gainsbourg dans Melancholia de Lars von Trier, sorti dans les salles françaises le 10 août dernier.

 

Ce documentaire n’est pas un portrait traditionnel d’actrice, ni une hagiographie vite oubliée : à travers un dialogue qu’elle entretient avec ses proches, des artistes pour la plupart (Peter Lindberg, Paul Auster ou encore Jürgen Teller), Charlotte Rampling s’interroge en neuf chapitres sur les grands thèmes de sa vie : le désir, la beauté, les tabous… dont elle parle avec une grande liberté de ton.

 

The Look se situe donc à mi-chemin entre le portrait et l’autoportrait. Il comporte plusieurs extraits de films, qui rendent compte de la diversité de ses rôles, et de la grande qualité de son jeu, de l’audace de ses choix aussi. En effet, elle s’est risquée à endosser des personnages dans des films allant de la grande production au film d’auteur, de la science-fiction au drame, acceptant des rôles des plus difficiles comme celui d’Élisabeth Thallman dans Les Damnés (Luchino Visconti, 1964) ou Lucia Atherton dans Portier de nuit (Liliana Cavani, 1974). Sa filmographie témoigne d’une curiosité qui ne s’est pas affaiblie avec le temps, bien au contraire.

 

La réalisatrice Angelina Maccarone témoigne : « Choisie comme un “objet de désir” dans nombre de ses films, Charlotte a à chaque fois fait de son personnage le sujet. » Un superbe hommage à cette femme et actrice sublime, dont le regard sur le monde est dévoilé dans ce documentaire si singulier et personnel.

 

CARRIÈRE CINÉMATOGRAPHIQUE
Née en Angleterre, arrivée en France à l’âge de huit ans, Charlotte Rampling a été dirigée par les plus grands réalisateurs : Luchino Visconti, Nagisa Oshima, Woody Allen, Sidney Lumet, Claude Lelouch, François Ozon. Elle a reçu de nombreuses distinctions, notamment un César d’honneur pour l’ensemble de sa carrière en 2001. Depuis 2006, elle préside le festival Paris Cinéma. C’est donc aussi en « collègue » que le festival Lumière l’accueillera.

 

ANGELINA MACCARONE
Angelina Maccarone est une réalisatrice allemande d’origine italienne.
Elle a entre autres réalisé trois long métrages de fiction : Unveiled (Fremde Haut) en 2004, Verfolgt en 2006 pour lequel elle a reçu le Léopard d’or de la compétition Cinéastes du présent au Festival international du film Locarno, Vivere en 2007.

 





The Look
France, Allemagne, 2011, 1h34, couleur
Réalisation, scénario et dialogues : Angelina Maccarone
Photo : Bernd, Judith Kaufmann
Musique : Jakob Hansonis
Montage : Bettina Böhler
Production : Charlotte Uzu, Serge Lalou
Interprètes : Peter Lindbergh, Paul Auster, Barnaby Southcombe, Juergen Teller, Frederick Seidel, Franckie Diago, Anthony Palliser, Cynthia Fleury, Joy Fleury
Film présenté en avant-première.
Sortie prochaine soit en 2011 soit en 2012.
Distributeur : MK2




Diaporama :
 : The Look  : The Look  : The Look  : The Look  : The Look
 : The Look  : The Look  : The Look    




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011