L'Ange Blanc

William A. Wellman

États-Unis, 1931


Séance exceptionnelle le Alpha Cinéma
Jeune fille pauvre et désireuse de gagner sa vie en se dévouant aux autres, Lora Hart (Barbara Stanwyck) obtient un poste d’infirmière stagiaire dans un grand hôpital grâce à la bienveillance du docteur Bell (Charles Winninger), éminent chirurgien. Elle partage la chambre de l’infirmière Maloney (Joan Blondell), qui devient son amie. Lora découvre qu’un praticien louche veut laisser mourir deux enfants pour toucher un héritage…

« Wellman, raconte Bertrand Tavernier dans Amis Américains, avait une grande réputation de macho, et se livrait sans cesse à des plaisanteries sexuelles et à des allusions phalliques pendant les tournages. On lui doit quelques magnifiques portraits de femmes, voire plusieurs films au ton étonnamment féministe : Night Nurse, Safe in Hell, Westward the Woman. Et d’autres qui remettent en cause les comportements machistes, la virilité considérée comme vertu primordiale : The Ox-Bow Incident et Track of the Cat. Safe in Life et Night Nurse, tous deux tournés en 1931, sont aussi des oeuvres remarquables, deux grandes réussites de la période “pré-code” [le code Hays et ses 28 000 règles de censure vertueuses est appliqué en 1934], où l’on montre le monde du travail (avec tous ses compromis, ses travers) et où l’on évoque de multiples sujets qui deviendront tabous. Dans Night Nurse, une magnifique Barbara Stanwyck, extrêmement sexy et que l’on voit très souvent en combinaison, affronte un riche docteur bourré de tics (cocaïnomane sans doute). » Certaines scènes sont psychologiquement très dures, par exemple celle où Nick frappe Lora et la transporte dans ses bras : on devine qu’il va la violer alors qu’elle est à moitié inconsciente. Certains aspects du film furent très controversés, notamment le personnage de Nick, abject au point de faire mourir de faim deux fillettes ; de plus, la fin du film suggère que la police et les tribunaux sont inefficaces. « À l’époque, le film – inspiré d’un roman construit sur des faits réels – causa quelque scandale par la révélation de pratiques médicales douteuses, d’un secret de famille que “l’éthique” n’aurait pas dû dévoiler, le personnage d’une mère indigne se vantant d’être dipsomane, et la justice immanente accomplie grâce à l’aide, peu orthodoxe, du gangster amoureux de l’infirmière. » (Jacques Siclier, Le Monde, 2004).

 

CARRIÈRE

James Cagney était pressenti pour jouer le rôle de Clark Gable, mais il obtint finalement un premier rôle dans Smart Money (Alfred E. Green, 1931), grâce au succès obtenu dans L’Ennemi public (The Public Enemy, 1931) de William Wellman. Cela permit à Clark Gable, relativement méconnu à l’époque, de suivre le même chemin.

 

CHANGEMENT DE SCÉNARIO

Dans une première version du scénario, l’interne Eagan plantait le squelette dans un landau, non pas dans le lit de Lora. Lora, surprise, laissait tomber le bébé, avec des conséquences tragiques. Eagan reconnaissait sa responsabilité et était renvoyé de l’hôpital.

 

FAVORITE

La grande Barbara Stanwyck fait partie des rares actrices à avoir joué en même temps pour différents studios, en contrat non-exclusif : Warner., Columbia, RKO, Fox, MGM, Paramount. Wellman, qui aimait détester les acteurs, et particulièrement les actrices, lui offrira de très beaux rôles : elle jouera successivement dans Mon grand (So big !, 1932), The Purchase Price (1932), L’Inspiratrice (The Great Man’s Lady, 1942), L’Etrangleur (Lady of Burlesque, 1943).

 





L’Ange blanc

(Night Nurse)
États-Unis, 1931, 1h12, noir et blanc, format 1.33


Réalisation : William A. Wellman
Assistant à la réalisation : Frank Shaw
Scénario : Oliver H.P. Garrett d’après le roman de Dora Macy

Dialogues additionnels : Charles Kenyon
Photo : Barney McGill
Direction artistique : Max Parker
Musique : Leo F. Forbstein
Montage : Edward M. McDermott
Costumes : Earl Luick

Interprètes : Barbara Stanwick (Lora Hart),
Ben Lyon (Mortie), Joan Blondell (B. Maloney), Clark Gable (Nick), Blanche Friderici (Mrs Maxwell), Charlotte Merriam (Mrs. Ritchey), Charles Winninger (Dr. Arthur Bell), Edward J. Nugent (Eagan), Vera Lewis (Miss Dillon), Ralf Harolde (Dr. Milton A. Ranger), Walter McGrail (Mack)

Sortie aux États-Unis : 16 juillet 1931

 

Provenance de la copie : Print courtesy of the Library of Congress (Washington)

Ayant-droit : Hollywood Classics





Diaporama :
 : L'Ange blanc  : L'Ange blanc  : L'Ange blanc    




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011