Wild Boys of the Road

William A. Wellman

États-Unis, 1933


Séance exceptionnelle le Alpha Cinéma
Au plus profond de la Grande Dépression qui ravage les États-Unis, deux adolescents, Tom (Edwin Phillips) et Ed (Frankie Darro), voient leurs parents dans des difficultés financières terribles. Ils décident alors de partir pour trouver du travail dans une autre ville. Mais la vie sur la route se révèle bien plus dure que prévue, les dangers et les mauvaises expériences s’accumulent…

William A. Wellman est connu pour tourner pour pas cher, en tout cas pour ne pas dépasser les budgets ; pour ce film, il a largement dépassé le budget alloué ! La Warner ne répugnait pas à financer les films sociaux. Mettant un grand coup de projecteur sur l’énorme foule d’enfants et d’adolescents qui vivaient réellement dans la rue durant cette période, Wild Boys on the Road en est un parfait exemple. Au début, la vie familiale d’Eddie semble idyllique, Tom et lui quittent une vie ordinaire, non pas par délinquance ou par rejet de leur vie confortable, mais par réelle nécessité. Pourtant le film montre combien ces enfants, jetés sur la route par la faim et la misère, étaient considérés comme des voleurs et des voyous. Dans cette sorte de road-movie à l’âpre réalisme, chacun des personnages est diablement attachant, notamment Sally (Dorothy Coonan), déguisée en garçon, comme Louise Brooks dans Les Mendiants de la vie (Beggars of Life, 1928). Les nombreuses scènes filmées en décors naturels (voies ferrées, rues sales) frappent par leur authenticité. Si William A. Wellman réussi à donner une telle sensation de réalisme, voire de documentaire, c’est aussi parce qu’il choisit des acteurs qui, majoritairement, ne sont pas connus. Wellman filme le parcours chaotique de ces laissés-pour-compte d’une main de maître, sans aucune concession.

 

MARIAGE
Dorothy Coonan commença sa carrière à quatorze ans comme danseuse dans les studios Warner. Wellman la retient pour jouer le rôle de Sally, le seul rôle où elle fût créditée ou qui porte un nom. Elle devint madame Wellman en 1934.

 

 

CHANGEMENT
Dans le scénario original, Sally et sa tante étaient prostituées. Sally se pendait après avoir été violée par un cheminot. Ed et Tom organisaient un rapide procès du cheminot et le tuaient, faisant justice eux-mêmes.

 

DÉSACCORD
À l’origine, un autre dénouement avait été envisagé : le juge ne se ravisait pas, Sally et Tommy étaient envoyés dans un foyer pour enfants, et Eddie en prison pour mineurs. Wellman préférait cette fin, plus réaliste, ne glorifiant pas les États-Unis comme le pays de la justice où tout est possible. Mais la société de production a imposé une fin plus édifiante pour le pays, dans laquelle le juge change d’avis et offre une seconde chance aux trois jeunes. Mais cela a été une erreur, car la critique comme le public ont regretté cette fin spécieuse.





Wild Boys of the Road

États-Unis, 1933, 1h08, noir et blanc, format 1.37

Réalisation : William A. Wellman
Scénario : Earl Baldwin d’après une histoire de Daniel Ahern
Photo : Arthur L. Todd
Musique : Bernhard Kaun
Montage : Thomas Pratt
Production : Robert Presnell Sr.
Interprètes : Frankie Darro (Eddie Smith), Edwin Phillips (Tommy Gordon), Rochelle Hudson (Grace), Dorothy Coonan Wellman (Sally), Sterling Holloway (Ollie), Arthur Hohl (Dr. Henry A. Heckel), Ann Hovey (Lola), Minna Gombell (Aunt Carrie)
Sortie aux États-Unis : 7 octobre 1933

 

Provenance de la copie : Print courtesy of the Library of Congress (Washington)

Ayant-droit : Hollywood Classics





Diaporama :
 : Wild Boys of the Road  : Wild Boys of the Road  : Wild Boys of the Road  : Wild Boys of the Road  




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011