Les invités du festival !


 

 

Charlotte Rampling
En presque cinquante ans d’une carrière impressionnante, elle a tourné sous la direction de Luchino Visconti, Sidney Lumet, Woody Allen ou encore John Boorman. La génération suivante, de François Ozon et Laurent Cantet à Michel Blanc et Lars von Trier, a su lui confier des rôles à sa mesure. Charlotte Rampling est de ces actrices cultes dont on ne finit pas de mesurer l’étendue du talent. Elle présentera en avant-première The Look, le beau film d’hommage que lui a consacré Angelina Maccarone.
The Look (Angelina Maccarone, 2011)

     

 

Fanny Ardant
Muse de François Truffaut, elle a aussi tourné avec Claude Lelouch, Alain Resnais, Ettore Scola, Sydney Pollack et François Ozon… Associée pour la seconde fois à l’écran avec Gérard Depardieu dans La Femme d’à côté , ils donnent naissance à l’un des couples les plus mythiques de l’histoire du cinéma. Fanny Ardant remettra le Prix Lumière 2011 à Gérard Depardieu.

     
 

Micheline Presle
Micheline Presle a tourné avec Pabst, Guitry, Gance, Grémillon, mais aussi avec Chabrol, Rivette, Demy, Resnais, et à l’étranger avec Fritz Lang, Samuel Fuller, Joseph Losey. Plus récemment, elle a travaillé pour sa fille Tonie Marshall, et pour Jean-Pierre Améris, dont elle est l’une des actrices favorites. Sa carrière est à elle seule un panorama du cinéma et de son histoire. Interprète de l’inoubliable Falbalas (Jacques Becker, 1945), elle présentera le film. 
Institut Lumière, mardi 4 octobre à 16h45

     

 

Jean-Paul Gaultier 

Tonie Marshall a consacré un documentaire à Jean-Paul Gaultier intitulé Les falbalas de Jean-Paul Gaultier, en hommage au grand film de Jacques Becker sur le monde de la haute couture. Falbalas est en effet un film qui a bouleversé la vie du couturier. Il viendra le présenter en compagnie de Micheline Presle et de Tonie Marshall.


Falbalas de Jacques Becker (1945, 1h50)
Institut Lumière, mardi 4 octobre à 16h45

     
  Stephen Frears
Assistant de Karel Reisz, il passe à la réalisation avec Gumshoe en 1970, et connais un succès mondial avec My Beautiful Laundrette, puis Prick Up Your Ears. On lui doit des films aussi différents que Les Liaisons dangereuses, Les Arnaqueurs, The Van, Haute fidélité ou The Queen.
Il prépare actuellement l’adaptation cinématographique de Lady Vegas, les mémoires d’une joueuse de Beth Raymer.
Il viendra évoquer son admiration pour Casque d'Or (Jacques Becker,1952), un film dont il caresse le rêve de réaliser un remake.
Pathé Bellecour, mardi 4 octobre à 14h30
     
   

Bertrand Tavernier présentera
Other Men’s Women de William A. Wellman (1931, 1h10)
Institut Lumière, mardi 4 octobre à 10h30

Présentera avec Claude Lelouch
Les Forçats de la gloire de William A. Wellman (Story of G.I. Joe, 1945, 1h49)
Institut Lumière, mardi 4 octobre à 14h

Présentera avec Nicolas Saada
Wild Boys of the Road de William A. Wellman (1933, 1h08)
Institut Lumière, mercredi 5 octobre à 10h

Présentera
Safe in Hell de William A. Wellman (1931, 1h13)
Institut Lumière, jeudi 6 octobre à 11h

CINÉ-CONCERT Les Mendiants de la vie de William A. Wellman (Beggars of Life, 1928, 1h21)
Institut Lumière, jeudi 6 octobre à 22h15

CINÉ-CONCERT Les Ailes de William A. Wellman
(Wings, 1927, 2h31)
Institut Lumière, vendredi 7 octobre à 9h30

     
 

Benicio Del Toro 

Malgré un calendrier chargé – ses prochains tournages sont échelonnés jusqu’en 2013 - Benicio Del Toro vient présenter L’Île nue  de Kaneto Shindô au festival Lumière 2011.

 

L’Île nue de Kaneto Shindô (Hadaka no shima, 1960, 1h36)

Institut Lumière, mardi 4 octobre à 21h30

     
 

Fatih Akin
Réalisateur phare du renouveau du cinéma allemand, Fatih Akin a exploré en quelques films, dont Head-On (Ours d’or à Berlin) et De l’autre côté (Prix du scénario à Cannes), des thèmes cinématographiques peu visités. Subtil, humaniste et généreux, son cinéma met en scène les problématiques de l’exil, de la double appartenance et des origines.
Il présentera La Loi de la frontière (Hudutlarin Kanunu, Lüfti Akad, 1966), classique du cinéma turc injustement oublié, magnifiquement restauré par la World Cinema Foundation et la Cinémathèque de Bologne.
Institut Lumière, mardi 4 octobre à 19h30
Cinéma Comœdia, mercredi 5 octobre à 11h

     
 

Bertrand Bonello 

Auteur de cinq longs métrages. Le dernier d’entre eux, L’Appolonide (souvenirs des maisons closes), en sélection officielle au dernier Festival de Cannes, vient de sortir en salles. Bertrand Bonello accompagnera Jerry Schatzberg pour la présentation de Portrait d’une enfant déchue (Puzzle of a Downfall Child, 1970).

 

Portrait d’une enfant déchue de Jerry Schatzberg (Puzzle of a Downfall Child, 1970, 1h45)
Pathé Bellecour, mardi 4 octobre à 20h30

     
 

Samuel Blumenfeld, journaliste et critique de cinéma au Monde
présentera avec Izabela Kiszka, du Polish Film Institute,
Jowita de Janusz Morgenstern (1967, 1h34)
Pathé Bellecour, mardi 4 octobre à 14h45
&
Park Row de Samuel Fuller (1952, 1h23)
Le Zola / Villeurbanne, mercredi 5 octobre à 20h30

     
 

Roger Avary

Scénariste de Pulp Fiction de Quentin Tarantino, il a aussi écrit pour Tony Scott, Christophe Gans et Robert Zemeckis. Comme réalisateur, on lui doit notamment Killing Zoe, un thriller produit par Tarantino, et Les Lois de l’attraction, adaptation du roman de Bret Easton Ellis. Il présentera The Plague Dogs de Martin Rosen.

 

The Plague Dogs de Martin Rosen (1982, 1h43)
Pathé Bellecour, mardi 4 octobre à 22h30

     
 

Frédéric Diefenthal

Rôle principal de la série Taxi, Frédéric Difenthal a également tourné avec Edouard Molinaro, Guillaume Nicloux ou Bob Swaim. Il viendra à Lumière 2011 rendre hommage à Raoul Ruiz pour lequel il a tourné Les Ames fortes, et présentera Trois vies et une seule mort.

 

Trois vies & une seule mort de Raoul Ruiz (1995, 2h15)
CNP Terreaux, mardi 4 octobre à 19h

     
 

Julie Gayet 

En moins de vingt ans, Julie Gayet a tourné dans plus de quarante films. Elle a reçu le Prix Romy Schneider pour son interprétation dans Select Hôtel de Laurent Bouhnik. Elle présentera l’un des meilleurs films policiers français, Touchez pas au grisbi de Jacques Becker.

 

Touchez pas au grisbi de Jacques Becker (1954, 1h36)
Ciné-Meyzieu / Meyzieu, mardi 4 octobre à 20h30

     
   

Richard Melloul 

Photographe, auteur de Depardieu grandeur nature, il présentera :

 

Pas si méchant que ça de Claude Goretta (1974, 1h52)

Le Polaris / Corbas, mardi 4 octobre à 20h

     
 

Michel Raskine 

Acteur et metteur en scène de théâtre, directeur depuis 1995 du Théâtre du Point du Jour à Lyon, Michel Raskine est aussi un grand cinéphile et un admirateur de l’œuvre de Bernanos. Il présentera avec Agnès Varda l’adaptation par Maurice Pialat de Sous le soleil de Satan.

 

Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat (1987, 1h37)
Ciné’Mions / Moins, mardi 4 octobre à 20h30 

     
 

Yousry Nasrallah

Scénariste et assistant réalisateur du regretté Youssef Chahine, il réalise en 1987 son premier long métrage, Vol d’été. Du documentaire à la fiction, il brosse un portrait convaincant de l’Egypte contemporaine. Il a filmé en 2011 les manifestants de la désormais célèbre place Tahir et a accepté de rejoindre le CNC égyptien après la révolution. Il présentera :

 
Les Aventures d’Arsène Lupin de Jacques Becker (1957, 1h44)
Cinéma Rex / Neuville-sur-Saône, mardi 4 octobre à 20h30

     
   

Martin Lartigue (Petit Gibus) et François Lartigue (Grand Gibus) présenteront:


La Guerre des boutons d’Yves Robert (1962, 1h33)
Halle Tony Garnier, mercredi 5 octobre à 14h30

     
 

Bruno Salomone

Humoriste et comédien, Bruno Salomone a beaucoup travaillé pour la télévision. Au cinéma, on le retrouve notamment au côté de son complice Jean Dujardin dans Brice de Nice. Il sera à Lumière 2011 pour présenter la comédie de Mel Brooks, Frankenstein Junior.

 

Frankenstein Junior de Mel Brooks (Young Frankenstein, 1974, 1h45)
CNP Terreaux, mercredi 5 octobre à 16h45

     
 

François Guérif

Editeur mythique de romans policiers et noirs, François Guérif est aussi un passionné de cinéma. Co-auteur avec Claude Chabrol de Comment faire un film, il a aussi signé de nombreux ouvrages sur le cinéma dont Le Cinéma policier français. Il viendra présenter Le Trou de Jacques Becker, « un chef-d’œuvre du genre » selon lui. Il signera également Conversations avec Claude Chabrol qui paraît le 5 octobre chez Payot.


Le Trou de Jacques Becker (1960, 2h12)
UGC Astoria, mercredi 5 octobre à 20h30

 

     
   

Olivier Curchod, journaliste à Positif, auteur du dossier Becker dans le numéro d’octobre présentera

Rendez-vous de juillet de Jacques Becker (1949, 1h39)
Cinéma Comœdia, mardi 4 octobre à 10h45

Le Trou de Jacques Becker (1960, 2h12)
Pathé Bellecour, mardi 4 octobre à 17h

Édouard et Caroline de Jacques Becker (1951, 1h28)
Cinéma Saint-Denis, mardi 4 octobre à 20h30

Rue de l’Estrapade de Jacques Becker (1953, 1h42)
Pathé Bellecour, mercredi 5 octobre à 11h

Falbalas de Jacques Becker (1945, 1h50)
Alpha Cinéma / Charbonnières-les-Bains, mercredi 5 octobre à 20h30

     
 

Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne présentera

 

CINÉ-CONCERT Muets en couleurs (1896-1914, 54min)
Institut Lumière, jeudi 6 octobre à 9h30

La Machine à tuer les méchants de Roberto Rossellini (La macchina ammazzacattivi, 1952, 1h20)
Cinéma Comœdia, jeudi 6 octobre à 13h45
Pathé Bellecour 2, vendredi 7 octobre à 17h

     
 

Gérard Camy, historien du cinéma
présentera :

 

Le Quai des brumes de Marcel Carné (1938, 1h44)
Pathé Vaise, mercredi 5 octobre à 20h30

 

Dernier atout de Jacques Becker (1942, 1h45)
Cinéma Le Lem - Tassin la Demi-Lune, vendredi 7 octobre à 20h

 

Goupi Mains Rouges de Jacques Becker (1943, 1h44).
Ecully Cinéma, samedi 8 octobre à 17h30

     
 

Gaël Morel

Acteur et cinéaste d’origine lyonnaise, Gaël Morel a réalisé cinq longs métrages. Le dernier en date, Notre paradis, avec Stéphane Rideau et Béatrice Dalle, sort sur les écrans le mercredi 28 septembre. Cinéphile, il viendra présenter trois coups de cœur à Lumière 2011. 


La Ville abandonnée de William A. Wellman (Yellow Sky, 1948, 1h38)
CNP Terreaux, mercredi 5 octobre à 14h15

Le Dernier métro de François Truffaut (1980, 2h11)
Pathé Bellecour, jeudi 6 octobre à 14h45

La Fiancée du pirate de Nelly Kaplan (1969, 1h47)
CNP Terreaux, vendredi 7 octobre à 16h45

     
 

Eric Guirado
Né à Lyon, Eric Guirado est le réalisateur de Quand tu descendras du ciel et du Fils de l’épicier. Son prochain film, Possessions, avec Jérémie Renier et Julie Depardieu, est inspiré de l’affaire Flactif. Coproduit par Rhône-Alpes Cinéma, il sortira sur les écrans en novembre prochain.

Il présentera :

Le Tartuffe de Gérard Depardieu (1984, 2h20)
IRIS / Francheville, jeudi 6 octobre à 14h30

 
Le Choix des armes d’Alain Corneau (1981, 2h15)
Cinéma Comœdia, jeudi 6 octobre à 10h45

     
 

Fred Cavayé
Après un premier long métrage remarqué Pour elle, Fred Cavayé a réalisé en 2010 A bout portant, un thriller avec Gilles Lelouche et Roschdy Zem, pour lequel il a reçu le Prix Jacques Deray du film policier français. Il présentera La Horse.

 
La Horse de Pierre Granier-Deferre (1970, 1h18) 
Pathé Bellecour, vendredi 7 octobre à 22h

     
 

Axel Brücker
Il animera la Mini-nuit de la bande annonce
Pathé Bellecour, jeudi 6 octobre à 20h45

     
 

Carole Amiel

Dernière compagne d’Yves Montand, Carole Amiel a publié en 2007 « Lettres à Montand ». Elle présentera Le Sauvage en compagnie de Jean-Paul Rappeneau.


Le Sauvage de Jean-Paul Rappeneau (1975, 1h43)
Institut Lumière, vendredi 7 octobre à 17h

     
 

Vahina Giocante

L’actrice Vahina Giocante a tourné entre autres avec Benoît Jacquot, Claude Chabrol ou Jan Kounen. Prix de la Meilleure actrice au Los Angeles Cinema Festival of Hollywood, elle viendra à Lumière 2011 présenter le film policier d’Alain Corneau, Le Choix des armes.

 

Le Choix des armes d’Alain Corneau (1981, 2h15)

Pathé Bellecour, samedi 8 octobre à 10h30

     
 

Albert Dupontel

Acteur chez Bertrand Blier, Gaspar Noé, Jean Becker, Michel Deville ou encore Jacques Audiard, Albert Dupontel est aussi le réalisateur de quatre longs métrages. Il sera comme acteur à l’affiche du prochain film de Gustave Kervern et Benoit Délépine. Il présentera :

 

 

Le Trou de Jacques Becker (1960, 2h12)

Pathé Bellecour, samedi 8 octobre à 18h30

     
 

Laurent Gerra
Imitateur, comique, chanteur, les one-man-shows de Laurent Gerra sont des spectacles d’exception. Fidèle au festival Lumière depuis sa première édition, grand cinéphile, il sera à nouveau parmi nous pour cette troisième édition et présentera :

 

La Ville abandonnée de William A. Wellman (Yellow Sky, 1948, 1h38)
Cinéma Opéra, mardi 4 octobre à 20h30 
Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier (1978, 1h48)
Le Méliès / Caluire, jeudi 6 octobre à 20h

Loulou de Maurice Pialat (1980, 1h57)
CNP Terreaux, vendredi 7 octobre à 21h45

L’Île nue de Kaneto Shindô (Hadaka no shima, 1960, 1h36)
Cinéma Comœdia, samedi 8 octobre à 16h

Il accompagnera Nelly Kaplan pour présenter
La Fiancée du pirate de Nelly Kaplan (1969, 1h47)
Cinéma Comœdia, mercredi 5 octobre à 16h45

     
 

Alex Stapelton et Roger Corman présenteront

 


Corman’s World  d’Alex Stapleton (Corman’s World: Exploits of a Hollywood Rebel, 2011, 1h35)
Institut Lumière, vendredi 7 octobre à 19h30

     
 

Clovis Cornillac

Fils de Myriam Boyer, né à Lyon, Clovis Cornillac est resté extrêmement attaché sa ville natale. Il a tourné plus de cinquante longs métrages, avec entre autres Claude Chabrol, Thomas Vincent et Jean-Pierre Jeunet. Il viendra à Lumière 2011 présenter Le Sucre aux côtés de Jacques Rouffio.



Le Sucre de Jacques Rouffio (1978, 1h40)
Cinéma Les Alizés / Bron, samedi 8 octobre à 16h

     
 

Xavier Beauvois 
En cinq films, de Nord à Des hommes et des dieux (Grand Prix du jury Cannes 2010), Xavier Beauvois s’est imposé comme un des grands cinéastes contemporains. Acteur et cinéphile ardent, il viendra évoquer le jeu de Jean Gabin dans La Horse de Pierre-Garnier Deferre.

 

La Horse de Pierre Granier-Deferre (1970, 1h18) 
UGC Ciné Cité, samedi 8 octobre à 15h30
Cinéma Comœdia, dimanche 9 octobre à 14h15

     
 

Luc et Jean-Pierre Dardenne
En huit longs-métrages et deux Palmes d’or, les frères Dardenne ont marqué de leur empreinte le cinéma contemporain, donnant une nouvelle vie et une nouvelle esthétique au cinéma réaliste. Réalisateurs, producteurs, ils sont également des amoureux fous du cinéma. Ils présenteront Loulou de Maurice Pialat, un de leur grand prédécesseur en matière de réalisme. 

 

Loulou (Maurice Pialat, 1980),  

Cinéma Comœdia, mardi 4 octobre à 14h

     
 

Anouk Aimée
Maddalena chez Fellini, Lola de Jacques Demy ou Anne d’Un homme et une femme de Claude Lelouch, Anouk Aimée a marqué de son empreinte des personnages aujourd’hui élevés au rang de mythes. Moins connue, son interprétation de Jeanne Hébuterne, la compagne de Modigliani, est exemplaire. Le mélange de douceur et de résolution confère à son personnage, entre amour fou et tragédie, une force tout à fait singulière. Elle viendra parler de ce rôle avant la projection de Montparnasse 19 (Jacques Becker,1958).
Institut Lumière, le mercredi 5 octobre à 16h45

     
 

Jerry Schatzberg
Jerry Schatzberg, photographe dont nous avions pu admirer le travail lors de Lumière 2009, est aussi l’un des grands réalisateurs du cinéma américain. Avant Panique à Needle Park et L’Épouvantail (Palme d’or au festival de Cannes 1973), il a réalisé un premier film devenu très rare, Portrait d’une enfant déchue (Puzzle of a Downfall Child, 1970), qu’il viendra présenter.
Pathé Bellecour, le mardi 4 octobre à 20h30
Cinéma Comoedia, le mercredi 5 octobre à 19h15
UGC Ciné Cité, le jeudi 6 octobre à 20h30
Ciné Toboggan / Décines, le vendredi 7 octobre à 20h30

     > LA SUITE DE LA LISTE DES INVITÉS : CLIQUEZ ICI



Retour




  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2011
  • France Inter 2011
  • Variety 2011
  • Le monde 2011
  • Studio Live 2011
  • Petit Bullettin 2011
  • Evene 2011
  • Telerama 2011

  • Partenaires transport :
  • Trans Air France 2011
  • Trans Renault 2011
  • Trans RA 2011
  • Trans RER 2011
  • Trans Sytral 2011